Bien dans mon assiette

Les maladies liées a l'alimentation

L'anorexie

L'anorexie est un trouble du comportement alimentaire se manifestant par une diminution de l'appétit, voire par une perte totale d'appétit. Il s'agit d'un comportement de restriction alimentaire volontaire d'origine psychologique dont les causes sont difficiles à expliquer.

La boulimie

La boulimie est un trouble de l'alimentation caractérisé par des accès d'ingestion de grandes quantités de nourriture, après lesquels le malade se fait généralement vomir.

La boulimie est à distinguer de l'anorexie, qui se caractérise par une grande restriction alimentaire, un refus de la nourriture. Ces deux troubles restent liés, autour de la préoccupation obsédante du corps, de la minceur et la peur phobique de grossir.

En savoir plus : www.vittoria-pazalle.com, lien très complet sur une expérience d'anorexie et de boulimie d'une jeune femme qui a aussi écrit un livre sur son adolescence, site avec beaucoup d'autres liens à découvrir

L'obésité

Etat d'une personne anormalement grosse. C'est une maladie qui peut être due à une alimentation excessive ou à un manque d'exercice physique. Certaines personnes y sont plus prédisposées génétiquement que d'autres. Elle entraîne des risques de diabète, de maladies cardio-vasculaires, de cancers, d'accidents cérébraux...

En savoir plus : www.bloob.fr , en partenariat avec les assureurs prévention santé, le blog XXL pour tout savoir sur l'obésité : témoignages vidéo, conseils, avis d'experts, liens, sondages…

Questions sur l'alimentation

Pourquoi faut-il manger ?

Il faut manger parce que notre corps a besoin de nourriture pour vivre. Si nous ne mangions pas, nous n'aurions plus de force et nous tomberions rapidement malades.

Les aliments sont transformés dans l'organisme et apportent l'énergie nécessaire au fonctionnement des muscles, du cœur, de l'appareil digestif, etc.

Toute activité physique ou intellectuelle accroît la consommation d'énergie. Un homme a besoin de 2400 à 6000 calories par jour, selon la nature du travail effectué.

Un enfant d'un an aurait besoin d'environ 1 000 calories plus 100 calories pour un an, soit 1 100 calories. Un enfant de deux ans aurait besoin de 1 000 calories plus 200 calories pour deux ans, soit 1 200 calories.

Le département d'Agriculture des États-Unis suggère, dans son guide nutritionnel, que les adolescentes ont besoin de 2200 calories environ et la plupart des adolescents, 2800 calories.

La pyramide alimentaire

Cette pyramide présente plusieurs étages.

Sa base représente les boissons : de l'eau à volonté environ 1,5 litre par jour. C'est la partie la plus large, ce qui indique que cette famille d'aliments doit être la plus abondante dans l'alimentation. Un verre de vin est placé en dehors de la pyramide, avec indication 0 à 2 verres par jour.

Au dessus, les céréales et dérivés : à chaque repas, 4 à 6 parts.

Puis au dessus, les légumes et fruits : au moins 5 par jour, 3 à 4 parts.

En se rapprochant du sommet de la pyramide le lait et produits laitiers : àchaque repas, 2 à 3 parts.

Ensuite les viandes, poissons ou oeuf : 1 fois par jour, 1 part.

Puis au dessus les matières grasses : limiter la consommation.

Enfin, le sommet de la pyramide, représente le sucre et les produits sucrés : limiter la consommation. Ils doivent être la partie la moins abondante de l'alimentation.

Autres petits points bien souvent ignorés : les céréales tant appréciées au petit déjeuner comme les céréales chocolatées, au miel sont souvent très sucrées. C'est pour cela qu'il faut toujours regarder la composition sur les étiquettes (apports énergétiques) avant d'acheter ces dernières.

 

La pyramide alimentaire ci-dessus donne une idée des proportions recommandées pour chaque famille d'aliments sachant qu'une portion alimentaire correspond à 80 g environ d'un aliment.

Il n'existe pas d'aliment "parfait" ni d'aliment "mauvais", chacun d'entre eux a sa place et son utilité. Pour l'équilibre nutritionnel comme pour le plaisir de manger, il faut consommer chaque jour des aliments de chacune des grandes familles. Il y a une grande diversité d'aliments au sein de chaque famille et l'on peut ainsi jouer sur les équivalences (c'est à dire deux produits qui ont un intérêt nutritionnel similaire). Par exemple, remplacer le riz par du pain ou des pommes de terre, remplacer la viande par des produits laitiers.

La pyramide montre qu'il est nécessaire de consommer en plus grande quantité des céréales et dérivés (4 à 6 parts), ensuite des fruits et légumes (5 parts), des produits laitiers (2 à 4 parts), de la viande et du poisson (1 part), des matières grasses (en faible quantité). Les produits sucrés (sucre, confiture, bonbons...) sont consommés pour le plaisir ou d'autres raisons mais leur intérêt nutritionnel est limité. La consommation d'eau recommandée est de 1, 5 litre d'eau par jour en plus de celle présente dans les aliments (par exemple dans les fruits et légumes).

Pour les personnes qui adoptent un régime végétarien (pas de viande ni poisson), voire végétalien (pas de produits animaux), ou pour celles qui souhaitent simplement diversifier leur alimentation, il est important de connaître les équivalences de la viande et du poisson et des protéines animales en général. Ainsi, la combinaison de légumes secs/légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches, ....) et de céréales/féculents (riz, pâtes, pommes de terres...) ou la combinaison céréales/produits laitiers (gratin de céréales à la béchamel, soupe avec du lait et du pain...) permet d'obtenir les protéines équivalentes à celles de la viande ou du poisson.

En savoir plus : www.i-dietetique.com

Bien manger c'est manger quoi ?

  • c'est manger au moins 5 fruits et légumes par jour (cuit, cru, nature, préparé, frais…) ;
  • consommer 3 produits laitiers par jour
  • limiter la consommation de graisses. Il est préférable de consommer avec modération les viennoiseries, la charcuterie, les sauces, le beurre, le fromage…;
  • augmenter les féculents, aliments céréaliers (pommes de terre, pâtes…). Ils doivent être présents à chaque repas.
    Manger des V.O.P. (Viande, Œuf, Poisson) 1 à 2 fois par jour ;
  • limiter la consommation de sucre et d'aliments riches en sucre (sodas, chocolat, dessert sucrés…) ;
  • limiter la consommation de boissons alcoolisées qui ne devrait pas dépasser 2 verres de vin de 10 cl / jour pour les femmes et 3 verres de vins de 10 cl / jour pour les hommes ;
  • faire des activités physiques et sportives (au minimum ½ heure de marche par jour).

Faite attention ! Malgré ce que l'on pense, la consommation en excès de graisses est plus souvent liée aux graisses " cachées " déjà présentes dans les pâtisseries, les crèmes glacées, les biscuits apéritifs … qu'aux graisses " visibles " comme la crème, la margarine, la mayonnaise …

Partage